Aprilie 12, 2008

La Moldavie, un pays accroché au ciel

Posted in Mânăstiri, pelerinaje, Semnificaţii tagged , , , la 11:10 am de adria74

Sucevita monastery 

„«Dans aucun autre pays on ne peut voir chose pareille» , écrivait un expert an art sacré[1]. «Vu de l’extérieur, chaque église est un pièce de décor charmante, qu’il faut admirer dans son cadre vert et blanc – vert de la pelouse sur laquelle s’élève l’église, blans de l’enceinte et des constructions monastiques qui forment une cadre rectangulaire autour de l’église[2]

«La peinture extérieure constitue ce que la Moldavie a produit de plus personnel et de plus original[3]

[…]Les murs extérieures de ces églises[4] sont peints depuis la corniche jusqu’aux fondements de fresques aux couleurs vives. Les intempéries et le climat extrêmement dur de la Haute-Moldavie n’ont pas réussi à détruire ces fresques. Les couleurs y sont aussi vives qu’au moment de leur création , il y a quelques siècles. Ces cinq églises célèbres ne sont pas les seules. Tout les deux ou trois kilomètres, on trouve un monastère, un oratoire, un skite, une grotte d’ermite. Sur un rayon d’environ cent kilomètres, il y a des trésors d’art religieux comme dans un musée. Vers l’ouest, s’élève la chaîne bleue des Carpates. Elle est comme une iconostase. Sur le versant oriental de cette montagne, s’élèvent, dans les forêts de sapins, les monastères placés  presque les uns à côté des autres, commes les icônes dans une église byzantine. Ce sont de monastères de Neamt, Agapia, Varatec, Secu, Putna, Harlau, Baia, Probota, Suceava, Patrauti, Radauti, Rasca, Dolhesti, Bistrita, Slatina, Mislauti, Horaita, Valeni, Pangarati, Dragomirna, Dobrovat, Balinesti et Parhauti.

Virgil Gheorghiu: Dieu à Paris, roman, Librairie Plon, 1980


[1] Joseph Strzygowski: Kunstschaetze in der Bukovina, Die Zeit, august 1913 şi Comori de artă în Bucovina, Buletinul  Monumentelor Istorice, Bucureşti, 1913, pp.128-131

[2] A.Grabar: Eglises peintes de Moldavie, Paris, 1962

[3] Paul Henry: Les Eglises de la Moldavie du Nord, Paris, 1930

[4] Voroneţ, Moldoviţa, Arbore, Humor şi Suceviţa

Anunțuri

2 comentarii »

  1. Nicola said,

    L’œuvre de Constantin Virgil GHEORGHIU doit être enseigné à l’école (collège/ lycée) dans la section d’histoire aussi littérature. CV GHEORGHIU est un universelle, un génie qui doit être connu par tous. Il écrit vraiment la VERITE qui est dure, la vérité qui dérange, la vérité qui est passée, mais qui continue et qui va se passer (malheureusement si on ne prend pas gade). Il nous envoie des messages pour que nous ne répétions jamais les malheurs déjà faits et pour comprendre mieux ce monde. A lire (au moine) pour le comprendre :
    La vingt-cinquième heure (1949)
    La seconde chance (1952)
    L’homme qui voyagea seul
    Dieu ne reçoit que le dimanche
    De la 25e Heure à l’Heure éternelle
    L’espionne
    La Vie de Mahomet
    Christ Au Liban. De Moise aux Palestiniens.

  2. dan said,

    vous trouvez ici des autres images et infos

    Manastiri


Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s

%d blogeri au apreciat asta: